Les chemins arides

Les chemins arides, c'est l'histoire d'un voyage à travers l'Anatolie Orientale. Arnaud Khayadjanian entame un périple en Turquie, terre de ses ancêtres qu'il ne connaît pas. Ce n'est pas un retour "chez lui", mais c'est tout de même un retour, un retour sur le passé.

Ainsi, on découvre avec lui les lieux qu'ont parcourus les Arméniens lors de leur déportation en 1915. En marchant sur les pas de son arrière-grand-père, le jeune réalisateur tente de percevoir les strates du temps dans les paysages arides de la vallée de Kemah. À partir de récits familiaux, il explore la situation méconnue des Justes, ces anonymes qui ont sauvé des vies lors du génocide arménien en 1915.

Auteur / Réalisateur : Arnaud Khayadjanian
Forme : Documentaire de création
Durée : 70’   
Production déléguée : Adalios
 
 
 

Arnaud Khayadjanian

 

Après des études en cinéma à la Sorbonne, Arnaud Khayadjanian a réalisé un court-métrage de fiction produit par le G.R.E.C. intitulé Les Horizons perdus. En parallèle du projet de film qu'il développe avec Adalios, Arnaud Khayadjanian écrit un scénario de court-métrage intitulé Les heures solitaires. Début 2013, il a réalisé un vidéo clip pour le groupe Casablanca Drivers.